L’aventure

Carnet de route

Nos dernières photos

Au cœur de l’Amazonie

DSC_0028 (2).JPGLa Forêt Amazonienne, on la connaît par le Brésil, la Colombie, le Pérou parfois. On la connaît beaucoup moins par la Bolivie qui abrite pourtant l’une des zones les plus préservées de la forêt. Nous décidons de partir l’explorer aux côtés de nos amis Nicolas et Nadia avec qui nous voyageons depuis quelques temps en Bolivie. Pour éviter de prendre la tristement célèbre « Route de la Mort », nous optons pour la solution aérienne pour rejoindre la forêt depuis La Paz. A bord d’un vieux coucou à hélice, nous frôlons la chaîne des Yungas avant de plonger dans les nuages et de survoler 20 mn plus tard, non sans surprise, la Forêt Amazonienne et le Rio Beni. C’est dans un aéroport des plus rustiques que nous atterrissons avant de rejoindre Rurrenabaque, une petite bourgade située à la lisière du Parc National Madidi. En compagnie de Nicolas, Nadia et de Franz (un ami de Nicolas qui explore le monde depuis 12 ans non-stop !), nous préparons notre périple au cœur de la jungle. Nous louerons les services d’un guide pendant 3 jours avant de repartir 3 autres jours au milieu de la savane, histoire d’optimiser nos chances de voir la faune, moins visible dans la jungle en raison de la densité de végétation.

Aventures au cœur de la jungle amazonienne

C’est en canot sur le Rio Beni que nous découvrons toute la splendeur de cette forêt.IMG_7676.JPG Elle nous paraît inviolable, impénétrable. Des cris d’animaux résonnent de toute part, on y aperçoit nos premiers oiseaux exotiques, on y observe nos premiers caïmans impassibles. Nous rejoignons d’abord notre logement situé au cœur de la jungle, une habitation sommaire faite de bois et de paille. Ce sera notre point de départ pour les multiples randonnées que nous entreprendrons dans la région. Les préparatifs, une dose conséquente d’anti-moustique, le pantalon fourré dans les chaussettes pour éviter les très désagréables fourmis ou araignées du coin, et une lampe-torche, utile lorsque la végétation est tellement dense qu’elle ne laisse pas pénétrer la lumière du soleil. Au terme de ces 3 jours, nous aurons aperçu de multiples mammifères, oiseaux et insectes, mais ce ne fut sans doute pas grand chose au regard de toutes les espèces présentes dans la jungle. La satisfaction, nous la tirons plus sur le sentiment d’avoir, peut-être pour la première fois, vécu au cœur d’une nature sur laquelle l’homme n’a aucune emprise. Une nature impénétrable et sauvage où toute forme de vie repose sur un équilibre à la fois extraordinaire et fragile.

A lé découverte de la faune amazonienne

En compagnie de Nicolas et de Franz, nous repartons pour 3 autres jours au cœur de la « Pampa » bolivienne, la savane d’Amazonie accessible en 3 heures de voiture depuis Rurrenabaque. DSC_0540.JPGAu milieu d’une végétation bien moins dense, nous avons espoir de pouvoir observer plus nettement la faune que durant les jours précédents. Nous embarquons pour 2 heures de canot et sillonnons les étroites rivières de la savane. C’est incroyable le nombre d’animaux que nous y observons. Des caïmans partout sur les rives qui régulent leur température la mâchoire ouverte, de nombreux oiseaux étonnant pas vraiment effrayés de notre approche, des capibaras (le plus grand rongeur du monde !) abrités sous les buissons, des singes de tout espèce souvent très bruyants, et on en passe. Notre campement, construit sur pilotis, est situé aux abords la rivière et constituera un excellent point pour observer les caïmans et les nombreux singes-écureuils qui occupent les lieux. Ces trois jours, passés essentiellement en canot, auront été très prolifiques pour découvrir toute l’étendue de la faune amazonienne, particulièrement facile à photographier. Parmi les moments forts de ce séjour, on notera l’après-midi à pêcher des piranhas (étonnamment voraces !) pour le dîner où Claire a mérite amplement le trophée du plus gros poisson pêché, et la matinée passée à naviguer au milieu des dauphins roses !

Nous repartirons pour La Paz le lendemain de notre retour d’excursion avant de nous diriger vers le célèbre Lac Titicaca où nous y séjournerons 5 jours.

L’album complet est  ici.

Related Posts with Thumbnails

Commentaires