L’aventure

Carnet de route

Nos dernières photos

Cuzco, ses fêtes, et la Vallée Sacrée

DSC_0707.JPGChanceux, nous avons finalement pu passer la frontière du lac Titicaca qui était pourtant bloquée depuis plusieurs semaines à cause de mouvements sociaux péruviens. Après plusieurs heures de bus local, nous arrivons à Cuzco, ancienne capitale de l’empire Inca. Cuzco vient de « qosq’o », qui signifierait « le nombril du monde » et il est vrai que cette ville était un centre névralgique de premier ordre en Amérique Latine au XVIème siècle, lorsque la civilisation Inca régnait en maître du sud de la Colombie au centre du Chili, en passant par la Bolivie !

Cuzco charme rapidement les visiteurs : on apprécie ses étroites ruelles pavées, ses nombreuses places, ses bâtiments coloniaux construits sur des murs de pierres incas, …DSC_0229 (2).JPG Cuzco est une ville harmonieuse, dans laquelle on aime flâner, s’asseoir à la terrasse d’un café, goûter les plats locaux au « Mercado Central », chiner dans les marchés d’artisanat, …

Et Cuzco est un bon point de départ pour explorer les vestiges incas environnants. Outre notre excursion au Machu Picchu, nous avons passé une journée dans la Vallée Sacrée à contempler la Citadelle de Pisac, l’ancien Fort de Ollantaytambo et le site de Chinchero. Pour les passionnés d’archéologie, il existe bien d’autres sites dans les environs mais ces quelques excursions ont satisfait les jeunes amateurs que nous sommes …

Après quelques jours, nous avons finalement plié bagages puis, très vite,… désempaqueté : au dernier moment, nous avons décidé d’annuler notre trek dans la Cordillera Blanca pour rester profiter des festivités de Cuzco. En effet, chaque année en Juin, Cuzco est en effervescence !DSC_0438.JPG Tous les jours, les habitants défilent et dansent en tenues traditionnelles sur les places de la ville et, le 24 juin, un spectacle en plein air impressionnant est organisé en l’honneur du Dieux Soleil Inca. Cette fête, baptisée Inti Raymi, est étrangement précédée (cette année la veille) de la fête catholique du Corpus Christi durant laquelle tous les habitants des environs défilent en portant un char du Saint du village. Ces fêtes incas et catholiques, qui s’entremêlent, témoignent d’un fort syncrétisme religieux dans le pays entre les croyances traditionnelles/indigènes et chrétiennes… Lors de ces festivités, nous avons notamment découvert le plat de fête traditionnel dénommé « Chiriuchu » : il est composé de cochon d’inde pimenté, d’autres viandes grillées (poulet, saucisse), d’un gâteau de mais, de fromage, d’algues et d’oeufs de poisson… un régal !

Sans nul doute, les Péruviens savent faire la fête et sont des danseurs infatigables !

Deux albums sont à consulter: Cuzco et de la Vallée Sacrée et les Fêtes de Cuzco

Related Posts with Thumbnails

Commentaires